Archive for Course au large

Le matériel de sécurité obligatoire en bateau

securite-mer2

Pour partir en mer en toute tranquillité, pensez à remplir toutes les conditions de sécurité. Depuis le 1 mai 2015, certains accessoires de sécurité sont devenus indispensables à emporter avec vous en mer comme par exemple le gilet de sauvetage.

Solentbay prend soin de votre sécurité et vous propose un récapitulatif des accessoires de sécurité et de secours obligatoires en mer :

 

Basique Côtière Semi-hauturière Hauturière
Équipement individuel de flottabilité X X X X
Dispositif lumineux X X X X
Moyens mobiles de lutte contre l’incendie X X X X
Dispositif d’assèchement manuel X X X X
Dispositif de remorquage X X X X
Ligne de mouillage (si masse lège ≥ 250 kgs) X X X X
Annuaire des marées X X X X
Pavillon national (hors eaux territoriales) X X X X
Dispositif de repérage et d’assistance pour personne à la mer X X X
3 feux rouges à main X X X
Compas magnétique X X X
Cartes marines officielles X X X
Règlement international pour prévenir les abordages en mer X X X
Description du système de balisage X X X
3 fusées à parachute et 2 fumigènes ou 1 VHF fixe X X
Radeau de survie X X
Matériel pour faire le point X X
Livre des feux tenu à jour X X
Journal de bord X X
Dispositif de réception des bulletins météorologiques X X
Harnais et longe par navire pour les non voiliers X X
Harnais et longe par personne embarquée pour les voiliers X X
Trousse de secours conforme à l’article 240-2,16 X X
Dispositif lumineux pour la recherche et le repérage de nuit X X
Radiobalise de localisation des sinistres X
VHF Fixe (à partir du 01/01/17) X
VHF Portative X

Trousse de secours

Voici selon l’article 240-2.16, ce que doit contenir la trousse de secours :

Article Présentation Remarque
Bande autoadhésive (10cm) 1 rouleau de 4 m Largeur 10 cm
Bande de crêpe 1 rouleau de 4 m Largeur 10 cm
Compresses de gaze stériles 1 paquet de 5 Taile moyenne
Pansements adhésifs stériles étanches 1 boite Assortiment 3 tailles
Coussin hémostatique 1 unité Type CHUT
Sparadrap 1 rouleau
Gants d’examen non stériles 1 boite  Taille M & L
Gel hydroalcoolique 1 flacon 75 ml
Couverture de survie 1 unité
Chlorhexidine Solution locale – 5 ml à 0,05 %

C’est au chef de bord de choisir l’option la plus convenable pour certains accessoires listés ci-dessous:

  • Équipement individuel de flottabilité (EIF)

La norme doit être NF-EN 12402 ou norme équivalente. Chaque équipement doit être adapté à la morphologie de l’utilisateur et répondre aux critères suivantes :

  • L’aide à la flottabilité 50 newtons au moins pour une navigation côtière jusqu’à 2 milles d’un abri, un cabotage ou des activités de bords de plage. Cette aide à la flottabilité convient pour différents types de navire comme par exemple pour du canoë-kayak, de la planche à voile, du jet ski et du ski nautique.

GILET FLOTTANT MAGIC MARINE SKIFF JACKET

gilet flottant magic marine skiff jacket

Son atout : Cette aide à la flottabilité assure le maintien hors de l’eau des voies respiratoires pour un porteur qui est conscient.

  • Le gilet desauvetage 100 newtons au moins pour une navigation côtières et eaux abritées jusqu’à 6 milles d’un abri. Il est parfait pour les navires à voile et à moteur. Le sifflet doit être obligatoire.

PACK BRASSIERE STORM III 100N (X4) PLASTIMO

 

pack brassière storm 100n

Son atout : Il assure le retournement en 10 secondes de la plupart des utilisateurs.

  • Le gilet de sauvetage 150 newtons au moins pour une navigation hauturière toutes zones. Il est indispensable pour les navires à voiles et à moteur. Le sifflet et la boucle de repêchage sont obligatoires.

GILET DE SAUVETAGE PLASTIMO PILOT 150N AVEC HARNAIS 60770 BLEU

gilet de sauvatege plastima pilot 150n

Son atout : il assure le retournement en 5 secondes

  • Le gilet de sauvetage 100 newtons est indispensable au moins pour les enfants de 30 kg maximum quelle que soit la distance d’éloignement d’un abri. Ces équipements sont approuvés ou marqués. Le sifflet doit être obligatoire.

 

GILET DE SAUVETAGE ENFANT PLASTIMO XM

 

gilet sauvetage enfant plastimo

Son atout : il assure le retournement en 10 secondes et soutient la tête sur les côtés et vers l’arrière.

 

  • Dispositif lumineux

Pensez à prendre une lampe torche étanche d’une autonomie minimale de 6 heures et assujetti à chaque individuel équipement de flottabilité.

LAMPE TORCHE ÉTANCHE FROGMAN LED LENSER

lampe torche frogman

Son atout : Cette lampe vous aidera à être vu et donc plus rapidement secouru.

  • Trousse de secours

TROUSSE DE SECOURS GUY COTTEN POCHETTE SECU

trousse de secours guy cotten

En 2014, lors de la course sur le circuit, cette pochette de secours SECU de Guy Cotten a été testée par le navigateur Gwénolé Gahinet.

Comment s’équiper pour une transat nord ?

Pierre Yves Guennec, membre du team Solentbay, nous a concocté une liste d’équipement idéale pour effectuer une transat nord dans les meilleures conditions !

Pierre-Yves Guennec

Navigateur français, Pierre Yves Guennec a participé aux courses les plus prestigieuses. Cela fait plus de 25 ans qu’il sillonne les océans, dans des courses au large ou en convoyage. Il a ainsi déjà participé à la Route Du Rhum en 2002, 2006 et 2010, et à la Transat Jacques Vabre en 1997.  Il organise des tours du monde engagés pour la biodiversité à destination des associations sportives, des comités d’entreprises et des personnes malvoyantes et handicapées. Il est aujourd’hui sur le retour du Brésil.

Avant de vous fournir une liste de vêtement à ne surtout pas oublier, nous souhaitons vous rappeler une règle fondamentale pour l’habillement bateau, le principe des 3 couches :

–          La première couche : sous-vêtement de bateau respirant, idéalement en fibre synthétique, pour évacuer la transpiration.

–          La deuxième couche : gilets, polaires et autres vêtements de bateau isolants, qui favorisent l’équilibre thermique du corps.

–          La troisième couche : vestes, cirés et salopettes de bateau pour une protection, une imperméabilité et une respiration maximale. Les troisièmes couches conçues pour la navigation hauturière ont la particularité d’avoir des manchons pour garantir l’étanchéité.

Pour Solentbay, Pierre Yves vous propose une liste de vêtements de mer indispensables à la bonne pratique de la voile pour une transatlantique sur la Route du Nord.

Pour une transatlantique – Route du Nord :

–          Une paire de bottes :

Le modèle Dubarry Gore-Tex Ultima est idéal pour ce genre de navigation. Avec leur technologie Gore-Tex et leur semelles antidérapantes, elles allient confort et sécurité tout en gardant vos pieds au chaud et au sec.

N’hésitez pas à prendre une taille au-dessus afin de faire rentrer deux couches de chaussettes polaires.

–          Veste et salopette, modèle hauturier :

Le modèle MPX Offshore de la marque Musto est un must pour la navigation hauturière. Sa matière Gore-Tex garantie une respirabilité et une étanchéité optimale. Sa membrane 3 couches lui permet de résister au temps et à l’abrasion.

Mêmes critères pour le bas. Privilégiez la salopette, elle apporte une plus grande liberté de mouvement. Nous vous conseillons la salopette MPX Offshore, toujours de la marque Musto. Modèle très appréciés des navigateurs offshore, tout comme la veste, sa respirabilité et son étanchéité sont irréprochables grâce à la technologie Gore-Tex.

Il existe bien sûr d’autres modèles équivalents chez des marques comme Gill ou Magic Marine.

–          Des chaussettes:

Nous vous conseillons les chaussettes hautes Musto Thermal Longs Socks. Elles vous garantissent une absorption optimale tout en conservant la chaleur avec une respirabilité irréprochable.

–          Des sous-vêtements chauds et fins : 3 exemplaires

Nous vous conseillons le haut technique manches longues Active Musto qui vous garde au sec et au chaud durablement. Complétez-le avec le pantalon de la même gamme Musto Active.

–          Des sous-vêtements polaires : 2 exemplaires

Nous vous conseillons la vareuse Gill Micropolaire Gaufrée Col Zippé qui peut se porter aussi bien comme 3ème couche que comme couche intermédiaire isolante. Sa maille permet de conserver la chaleur.

–          Des sous-vêtements plus fins

–          Un bonnet en polaire :

Nous vous conseillons le bonnet polaire Gill HT8. Composé de 3 couches dont une coupe-vent, c’est un bonnet idéal pour la navigation hauturière.

–          Une paire de gants :

Pour ce genre de navigation, privilégiez les gants deux doigts coupés pour garder une plus grande liberté de mouvements de vos mains et de vos doigts. Il s’agit de laisser deux doigts à l’aire, l’index et le pouce, tout en protégeant le reste de la main de l’humidité et du froid.

Nous vous conseillons les gants Gill Pro Gloves. Ce sont des gants extrêmement durables qui vous assurent une très bonne protection et une excellente mobilité.

–          Un sac souple et étanche :

Nous vous conseillons, pour les petits volumes, le sac étanche Guy Cotten Nano. Il a été conçu spécialement pour la navigation, étanche et facile à transporter, il résiste aux voyages les plus difficiles. Pour les plus gros volumes, dirigez-vous plutôt vers le sac de pont Gill Tarp Barrel, qui est souple, étanche et résistant.

–          Un petit sac à dos léger :

Nous vous conseillons le sac à dos étanche Musto MW 42L. Indispensable pour garder vos affaires au sec et au chaud.

–          Une paire de lunettes de soleil avec garcettes :

Nous vous conseillons les lunettes de soleil Julbo Wave. Elles sont conçues spécialement pour la navigation : flottante, verre polarisés, légères, monture enveloppante qui laisse passer l’air pour empêcher la formation de buée.

–          Un chapeau large avec garcettes pour le maintenir :

Nous vous conseillons le chapeau Sealskinz Rain Hat.

Nous vous présenterons prochainement, les recommandations d’équipement de Pierre-Yves Guennec, pour les Canaux de Patagonie et l’Antarctique. N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions en commentaire !

Solentbay