Comment bien choisir son sac à dos de randonnée ?

Le sac à dos est l’élément indispensable du randonneur (en plus des chaussures bien évidemment). Il joue le temps d’une journée le rôle de votre armoire, votre frigo, votre pharmacie … Et afin de trouver le compagnon de route idéal, vous devez prendre en compte le type et la durée de votre sortie pédestre.
Un bon sac à dos doit correspondre à votre activité et pouvoir vous suivre dans la réalisation de vos objectifs. C’est pourquoi nous vous proposons cet article pour vous aider dans votre choix.

A chaque activité son sac

Alpinisme

Nous vous conseillons de choisir un sac :

1. Avec accessoires :

–          Des portes piolets

–          Un emplacement pour la poche à eau

–          Une ou plusieurs poches au niveau du rabat

–          Des anneaux à l’avant ou sous le sac pour y accrocher votre matériel à l’extérieur à l’aide de sangles ou d’élastiques

2. Avec un portage près du dos pour un meilleur confort de portage

Nous avons testé : le sac à dos Guide de Deuter

Randonnée

Que vous pratiquiez la randonnée en famille, en solitaire ou entre amis, inutile de vous préciser que le secret pour passer une journée agréable sans fatiguer son dos outre mesure réside en grande partie dans le choix de votre sac à dos. Un seul crédo, bien s’équiper ! Le but, pouvoir marcher durant plusieurs heures sans se faire mal au dos et en profitant au maximum des paysages qui nous entourent. Pour choisir au mieux votre sac à dos de randonnée, soyez attentifs à ces éléments :

–          Le volume global du sac
Le volume de votre sac dépendra de la durée de votre activité. Cf le schéma en début d’article.

–          Les poches et rangements faciles d’accès
Un sac possédant de nombreuses poches extérieures s’avère très utile. Vous pourrez y glisser facilement vos petits objets de la vie courante en montagne tels qu’un appareil photo, une carte, des lunettes de soleil, etc.
Une poche rabat peut s’avérer très utile, on y stocke facilement les éléments de première nécessité, vous pouvez y ranger votre veste ou polaire si vous n’avez plus de place dans le sac. En bonus vous pourrez y glisser vos vêtements humides qui auront le temps de sécher.
De nombreux sacs de randonnée proposent un accès au milieu du sac et/ou un accès compartimenté au fond du sac. Ces accès sont très utiles et appréciables car ils vous permettent de trouver facilement vos objets, sans avoir à tout sortir du sac (parce que très souvent, vous l’avez remarqué, ce que l’on cherche se trouve au fond du sac !)

–          Les accessoires et fonctionnalités
Ils varient selon les marques et les modèles, en général un sac de randonnée possède :
– des portes bâtons
– un emplacement pour le système d’hydratation
– une housse de pluie intégrée (rain cover) deuter

–          Le confort de portage
Comme nous l’avons expliqué dans l’article « Comment bien régler et remplir son sac à dos de randonnée ? », l’essentiel du poids doit reposer sur les hanches. Votre sac doit posséder une sangle ventrale, voire une ceinture matelassée sur certains modèles.
Une sangle pectorale vous permet de maintenir les bretelles bien en place. Les sangles de rappel sont présentes pour vous aider à bien équilibrer votre sac.
Le choix d’un dos ventilé vous apporte un confort non négligeable, afin de mieux évacuer la transpiration.

–          Le poids du sac
Pour que le poids de votre sac ne vous freine pas dans votre sortie, veillez à bien le remplir et régler les sangles de manière optimale.

Nous vous recommandons : le sac à dos Altra de Arc’Teryx, le sac à dos Miage 35 de Millet

Ski de randonnée

Cette discipline très périlleuse nécessite un mental d’acier et une parfaite organisation. Il faut être capable de gravir une montagne à pied puis de la redescendre, ce qui n’est pas à la portée de chacun. Si vous en êtes capable, vous avez notre admiration et notre respect ! Le seul souci peut résider dans le choix de votre sac, élément essentiel pour affronter les sommets sans se fatiguer et en toute sécurité.

–          Le volume du sac :
Si vous partez pour une journée, ce qui est souvent le cas, ne vous encombrez pas avec un sac trop grand et trop lourd, 30 litres devraient amplement vous suffire. Le but étant de ne prendre que l’essentiel.

–          Les fonctionnalités :
Assurez-vous que votre sac possède de bonnes sangles pour attacher vos skis, voir votre snowboard. Le sac possède soit une accroche ventrale des deux skis réunis, soit une accroche pour mettre vos skis de chaque côté du sac. Pour mieux choisir, assurez-vous que l’accès aux poches et à l’ouverture du sac soit facilement atteignable une fois les skis fixés sur celui-ci.

–          Préférez des couleurs vives afin d’être facilement repérable sur des chemins dangereux (et pour ne pas être confondu avec du gibier !)

–          N’oubliez pas de prendre avec vous votre matériel de sécurité avalanche !  Votre sac doit vous permettre de transporter votre pelle et votre sonde et ils doivent être faciles d’accès.

Certains sacs peuvent accueillir des systèmes ABS pour se prémunir des avalanches.

Nous vous recommandons : le sac à dos Steep de Millet

Trail/running

Courir un trail nécessite une préparation physique titanesque et un mental d’acier. Votre sac à dos sera votre co-équipier durant ces longues heures de course durant lesquelles vous serez en totale autonomie face aux éléments. Le choix de votre sac nécessite une grande attention, il doit être souple et léger et surtout ne pas bouger durant la course.

–          Le volume du sac :
Pour des trails de demi-journées, un sac à dos de 8 litres suffira amplement pour y ranger votre poche à eau, votre veste et vos barres de céréale.
Pour de longs trails, un sac d’au moins 12 litres vous assurera une bonne autonomie. Ne le remplissez pas plus que nécessaire, focalisez vous sur le matériel essentiel.

–          Les équipements :
Les bretelles doivent être larges, elles se rejoignent souvent au centre à l’aide d’un zip ou de deux sangles afin de bien tenir le sac sur le buste.

–          Les fonctionnalités et accessibilités
Votre sac doit pouvoir contenir au minimum :

–           une poche à eau

–           des systèmes de serrage confortables et résistants

–           de nombreuses poches faciles d’accès et fermées par zip

Pensez au préalable au type de course auquel vous souhaitez participer, chacune nécessitant un matériel plus ou moins spécifique (sifflet).

Nous avons testé : le sac à dos Highwire de Camelbak

L’achat d’un sac à dos représente un réel investissement, car si vous en prenez soin il peut vous suivre durant plus de 10 ans. Ces sacs sont dotés de technologies de plus en plus spécifiques et adaptées à chacun selon sa morphologie, ses envies et ses besoins. Les marques nous proposent aussi de nombreux choix de couleurs et de formes, toutes les chances sont maintenant de votre côté pour dénicher votre coup de cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solentbay