Comment bien régler et remplir son sac à dos de randonnée ?

Comment bien régler et remplir son sac à dos de randonnée ?
Noter cet article

On se souvient tous de cette sensation après une longue journée de marche, la marque encore fraîche des sangles sur les épaules, le dos en compote, le moment tant attendu où on se laisse tomber dans le canapé en se jurant que plus jamais on n’ira marcher des kilomètres avec un sac aussi lourd. Peut-être était-il tout simplement mal rempli ? Peut -être aurait-il fallu mieux l’ajuster ? Comme vous, nous luttons pour préserver notre dos afin de profiter pleinement de ces moments à l’extérieur. Suivez nos conseils et transformez vos expéditions en pure moment d’évasion.

Premier conseil : Comment remplir son sac à dos de randonnée ?

Il est primordial de bien organiser son sac à dos avant de partir à l’assaut des montagnes et des chemins de forêt.

La répartition du poids dans le sac doit être faite de manière efficace pour ne pas tirer le dos vers l’arrière. Les affaires lourdes seront près du corps au niveau du dos, les affaires légères et à usage fréquent seront placées sur le sac afin d’être atteintes facilement.

Les articles pesants doivent être placés près de votre centre de gravité (milieu du dos) afin de vous permettre de garder un bon équilibre et une parfaite liberté de mouvements.

Dans le fond du sac à dos : Matériels légers (sac de couchage). Certains modèles permettent un accès direct au fond du sac, vous pouvez alors y placer des choses qui vous serviront au cours de la journée (vêtements de rechange, polaire, etc.)

Le long du dos (au-dessus du fond de sac) : Matériels lourds (eau, aliments, réchaud, tente). Une petite astuce consiste à placer un matelas de sol ou une laine polaire contre votre dos afin de protéger votre colonne vertébrale des objets pointus.

Dans la partie haute du sac à dos et sur le devant : Matériels de poids moyen ou volumineux. Rangez-y les affaires qui vous seront utiles durant la journée (lampe, lunettes, crème solaire, imper, veste polaire, etc.). Veillez à bien équilibrer les poches, vous pouvez y placer vos cartes, papiers, clefs, etc. Si votre sac comporte une poche de ceinture, glissez-y vos barres de céréales ou appareil photo.

Trop encombrants, les matelas doivent être placés au-dessus de la poche principale du sac ou accrochés par des sangles. Les sangles de compression doivent alors être ajustées afin de limiter les mouvements à l’intérieur du sac.

Deuxième conseil : Comment bien régler son sac à dos de randonnée ?

Un bon réglage est essentiel car grâce à lui vous pourrez partir à l’aventure et porter votre sac à dos toute la journée sans risquer de vous faire mal au dos.

La manière dont vous allez répartir les charges constitue la clé d’un bon portage. Le but étant de répartir au maximum le poids du sac au niveau du bassin, afin que les bretelles du sac épousent parfaitement vos épaules.

Pour ce faire, suivez nos recommandations :

  • Remplissez votre sac avant de l’enfiler et de l’ajuster
  • Desserrez toutes les sangles
  • Mettez le sac sur le dos
  • Positionnez la ceinture abdominale sur l’os iliaque, au niveau du bassin. Cette partie du corps porte l’essentiel de la charge.
  • Ajustez la longueur des bretelles en les plaçant sur les épaules afin que le sac soit parfaitement maintenu sur le dos.
  • Si nécessaire, vou
    s pouvez également ajuster la distance entre les bretelles et la ceinture abdominale afin d’enlever de la pression au niveau des épaules.
  • Ajustez les rappels de charge situés (en général) au-dessus des bretelles afin de plaquer le sac contre le dos. Ils définissent l’espace entre le sac et les épaules.
    Vous avez alors 2 possibilités :
  • Vous préférez un portage près du dos et ferme sur le haut, il vous suffit de tirer à fond sur les rappels de charge, les épaules sont alors fortement sollicitées
  • Vous préférez une ventilation et une plus forte reprise de charge au niveau des hanches, il vous suffit de relâcher les rappels de charge
  • Vous pouvez également ajuster la sangle de poitrine afin d’obtenir un maximum de stabilité (veillez à ne pas subir de point de contact désagréable).

Nos petits plus :

Limitez le poids de votre sac (il ne doit pas dépasser 20 à 25% du poids du porteur). Même si votre sac vous semble léger, rappelez-vous que vous allez le porter toute la journée et sur des chemins pouvant être cabossés.

Hydratez-vous tout au long de la journée (n’oubliez pas de vous munir d’une gourde à pipette pour éviter d’avoir à ôter votre sac chaque fois que vous aurez soif).

Gardez vos objets précieux (papiers, argent, appareil photo) et outils d’orientation (boussole, carte) à portée de main.

Veillez à bien répartir le poids au niveau des poches extérieures et intérieures du sac.

Soyez attentifs au réglage de vos sangles de compression, le poids du sac doit être maintenu près du corps et le matériel ne doit pas se déplacer.

Dans les parties suivantes de cet article, nous vous aiderons à choisir le sac adapté au sport que vous pratiquez.

Et si vous avez votre propre méthode pour préparer votre sac, n’hésitez pas à la partager avec nous !

One comment

  1. […] On opte pour un sac à dos plutôt qu’une valise à roulettes lorsqu’on prévoit de faire de nombreux déplacements dans des environnements différents. Vous vous imaginez en train de trainer tant bien que mal votre valise sur du gravier ou sur la plage ? Avec un sac à dos, vous serez tranquille, même si vous vous déplacez régulièrement, vous pourrez facilement transporter vos affaires. Assez gros pour y ranger vos affaires sans pour autant devenir trop lourd. Un sac à dos d’une capacité de plus ou moins 50 L devrait faire l’affaire. Pour éviter le mal de dos en fin de journée, sachez qu’il existe quelques astuces pour bien remplir son sac à dos. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solentbay