Guide d’achat des secondes couches : Polaire ou softshell ?

Guide d’achat des secondes couches : Polaire ou softshell ?
Noter cet article

Choisir sa polaire

 

Vous prévoyez une sortie sportive mais vous ne savez pas quel vêtement emporter, vous hésitez entre une polaire et un softshell ? Nous vous présentons quelques caractéristiques pour chacune de ces secondes couches pour vous aider à faire votre choix. Il faut savoir que la polaire comme le softshell disposent de caractéristiques propres c’est pourquoi on utilisera plutôt l’un ou l’autre de ces vêtements en fonction de l’utilisation qu’on va en faire.

La polaire

On va choisir une polaire pour son apport de chaleur et son coté douillet. La polaire peut se porter comme couche intermédiaire (entre un t-shirt respirant et une veste imperméable ou coupe-vent) ou bien directement comme veste extérieure en été. Elle est conçue en matière synthétique qu’on peut retrouver avec différents grammages qui permet de déterminer son poids, son épaisseur et donc la chaleur qu’elle prodigue. Mais il faut savoir que plus la polaire sera épaisse, plus elle sera chaude et moins elle sera respirante. On retrouve 3 grandes catégories de polaires :

  •  La polaire fine dite ‘Lightweight‘ avec un indice 100 soit un grammage de 100g/m2. De petite épaisseur, elle se porte facilement sous une veste imperméable ou un coupe-vent. Elle ne fournit pas un gros apport de chaleur mais elle est compacte et légère tout en offrant une bonne respirabilité. On l’utilise principalement pour les activités intenses par temps froid comme pour la course à pied, le trail, le skating ou la randonnée par temps frais.
  •  La polaire intermédiaire dite ‘Midweight‘ est une polaire plus épaisse avec une densité de 200g/m2. Elle apporte plus de chaleur mais elle est également un peu moins respirante que la polaire fine. C’est la polaire la plus polyvalente, elle se porte aussi bien en couche intermédiaire qu’en couche extérieure en fonction de l’activité et des conditions climatiques. On l’utilisera en couche intermédiaire pour les activités peu intenses par temps froid (entre 0°C et 5°C) comme la randonnée et en couche extérieure lorsque la température extérieure reste assez douce (environ 10°C).
  • La grosse polaire dite ‘Heavyweight‘ est la polaire la plus épaisse avec une densité de 300g/m2. C’est une excellente barrière contre le froid en revanche elle est moins respirante et évacuera donc moins bien la chaleur et la transpiration. On l’utilisera essentiellement en couche extérieure pour des activités peu mobile par temps froid comme pour le relai ou un bivouac hivernal. A cause de son épaisseur on ne la portera pas en couche intermédiaire, elle risquerait de limiter les mouvements.

Le softshell

Le softshell est un vêtement bi-matière plus élaborée que la polaire, l’intérieur est tapissé d’une polaire et l’extérieur se compose d’un tissu coupe-vent et déperlant. Ce vêtement apporte presque autant de chaleur qu’une polaire en plus d’une protection contre le vent et l’humidité. Plus technique, elle est également moins compacte et moins respirante. Si vous souhaitez partir quelques heures sans vous surcharger en emportant la panoplie des 3 couches, la softshell est idéale. Avec une seule veste, vous serez maintenu au chaud tout en étant protégé grâce à ses propriétés coupe-vent et déperlante. Le softshell remplacera parfaitement bien la seconde couche et la troisième couche classique. La veste softshell est agréable à porter, conçue en stretch elle permet de vous laisser entièrement libre de vos mouvements. C’est un très bon vêtement lorsqu’il fait plutôt froid, mais sec. Elle conviendra donc parfaitement pour les sorties de mi-saison voire hivernales par temps sec de courtes durées, de 1 à 2 jours ou encore pour la pratique du trail, du ski de rando ou du VTT par temps froid lorsqu’on veut éviter de se surcharger.

Polaire ou softshell, il est important de bien choisir son vêtement, pour cela il convient de prêter attention à ce que la polaire et le softshell dispose de :

  •  Une coupe bien ajustée, ces vêtements doivent se porter bien près du corps pour éviter que la chaleur de votre corps ne s’échappe et pour empêcher que le froid ne rentre.
  • Un col et une capuche pour apporter plus de chaleur et de confort. Un col montant évitera que le vent ne s’infiltre par le cou et la capuche protègera votre tête de l’air froid. Porter en couche intermédiaire, la superposition de 2 capuches dans le dos peut gêner. Si vous préférez une veste sans capuche, optez pour une veste avec un col bien montant.
  • Des cordons de serrage pour régler les ouvertures au niveau des poignets et à la taille pour éviter que le froid ne rentre à l’intérieur du vêtement et pour garder la  Et inversement vous pourrez les ouvrir pour moduler votre température si vous sentez que vous avez trop chaud.
  • Un zip ou une fermeture éclair. Choisissez toujours une polaire ou un softshell avec un 1/2 zip au niveau du col ou un zip complet. Ces ouvertures vous permettront de réguler plus facilement la températurede votre corps si vous avez trop chaud. Une ouverture complète ou partielle vous aidera également à enfiler plus facilement le vêtement.
  • Des poches aérées, en plus de pouvoir ranger vos petits appareils et accessoires, elles vous permettront de contrôler votre température. Les poches en mesh vous apporteront également une meilleure respirabilité.

Alors au final, polaire ou softshell, tout est une question d’utilisation : la polaire comme sous-couche ou en dernière couche par temps sec et sans vent et la softshell pour les sorties lorsque la météo est changeante pour se protéger du vent et des petites pluies.

En prime, on vous propose un petit récapitulatif des principales caractéristiques de chacune des vestes :

Polaire Softshell
Encombrement

x

Légèreté

x

Couche intermédiaire

Couche extérieure

x

Respirabilité

x

Coupe-vent

x

Déperlant

x

Elaboration

x

2 comments

  1. florence dit :

    Merci pour ce comparatif très instructif ! Il serait intéressant aussi de connaître les limites de l’usage des softshell comme troisième couche car on s’en sert de plus en plus en alternative à la veste de quart… marine ment, florence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solentbay