Comment préparer votre excursion en vélo ?

Comment préparer votre excursion en vélo ?
Noter cet article

 

 

Avant de partir à vélo, pour une période plus ou moins longue, il est nécessaire de se plier à un certain rituel, pour préparer votre excursion et sur celle-ci se déroule dans les meilleures conditions possibles. Découvrez tous nos conseils pour bien préparer votre vélo et votre matériel de vélo.

1. Préparer son vélo

Une chaîne bien huilée permet d’avoir une allure plus fluide et de moins se fatiguer. Avant de prendre la route, il faut la nettoyer avec une huile mince (par exemple la WD40) et un chiffon. Astuce : achetez également la bombe en format mini pour la prendre avec vous. Vérifiez que les plaquettes de frein soient correctement placées par rapport aux jantes et si elles ne sont pas trop usées. Si vous avez des disques, passez voir votre détaillant spécialiste pour qu’il les vérifie. De la même façon, testez toutes les vitesses en roulant. Si vous constatez le moindre accroc, déposez le vélo chez un spécialiste pour qu’il effectue un réglage efficace. Concernant les roues, vérifiez qu’elles ne sont pas voilées et que la chambre à air n’ai pas d’hernie. La pression du pneu doit être de 4 barres pour le trekking et 3 barres pour le VTT. N’oubliez pas de partir avec une bonne pompe et une chambre à air de rechange au minimum. Dans votre trousse à outils, il vous faudra également le multi fonction spécial vélo (avec clé allen) et un dérive chaîne (à partir de 7 Euros).

2. Les plateaux et pignons idéaux ?

Le petit plateau à l’avant devrait avoir maximum 24 dents et le pignon à l’arrière du vélo couvrir le plus de possibilités (par exemple 11-36 dents).

3. Comment améliorer votre confort simplement ?

Beaucoup de cyclistes se plaignent d’engourdissements dans les mains lors de longues excursions ; des poignées ergonomiques aident à vous en épargner. Il existe de nombreux modèles auprès de spécialistes qui restent à des prix raisonnables autour de 20 Euros. Auprès des spécialistes en ergonomies les prix débutent à 30 Euros. Avec des gants vous évitez les mains moites et avec un rembourrage en gel, vous réduisez la pression sur le talon de la main. La seule chose qui pourra vous apporter encore plus de confort sera de changer votre fourche ! D’ailleurs, vous devriez pouvoir bloquer la suspension pour ne pas qu’elle rompe sur les sections de longues montées. Une tige de selle à suspension ménage vos fesses et ne coûte pas cher. Sinon, vous pouvez également installer des pneus avec un plus grand volume d’air, cela convient aussi. Optez dans tous les cas pour des jantes non profilées (plus rigides). Pour un confort assis optimal, portez cycliste sous votre pantalon et choisissez naturellement une selle confortable. Pour les personnes sensibles, il est possible d’agir contre les frottements grâce à des crèmes.

4. Comment se protéger de la pluie ?

Pour celui qui possède une bonne veste de pluie et n’entreprend pas souvent des excursions en vélo, il vaut mieux d’abord utiliser des vêtements connus. Idéalement, la veste doit être un peu plus longue et pas trop large, à cause de la posture repliée et pour moins prendre le vent (aérodynamique), comme la veste Vaude Sky Fly  (150 Euros). Pour les pantalons de pluie, nous vous conseillons de choisir des modèles conçus pour le cyclisme car les pantalons de randonnée sont trop larges. Il existe des housses de pluie pour le casque pour 10 Euros, comme par exemple chez Vaude, et des garde-boue protègent le bas du dos des cyclistes des éclaboussures. Pour les longs trajets, il vaut mieux éviter les capes de pluie et préférer plutôt une veste (il peut vite faire froid, même en été).

5. Quels bagages ?

Essentiellement, il faut des sacoches à vélo (avant et arrière) qui soient imperméables (120 Euros la paire environs). Hormis pour le VTT, le sac à dos doit être additionnel et ne doit pas peser plus de 5kg. Pour ranger les accessoires utiles, les cartes ou encore l’argent, les sacs de guidon sont bien pratiques.

Astuce : Renseignez-vous car sur certaines pistes cyclables, des transports de bagages peuvent vous être proposés par des entreprises privées.

 


6. Check list pour une virée de 3 jours

Casque et lunettes

– 1 T-shirt, 1 Maillot

– 1 Cuissard

– 1 Shorts + 1 pantalon léger

– 1 Softshell ou coupe-vent

– 1 Veste de pluie, éventuellement aussi pantalon de pluie

– Sandales ou équivalent (après une journée passée dans les chaussures de vélo, ça fait un bien fou !)

Chaussettes

– 1 Set de premier secours

– Protection solaire

– Bouteille/gourde (au moins une par vélo) ou un sac à dos avec poche d’hydratation (5 Litres)

– Trousse à outils

– Numéros d’urgence

– Affaires de bain, serviette

– Cartes, guide, GPS

– De la nourriture et compléments alimentaires

– de l’argent en espèce et une carte bancaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solentbay