Nos conseils pour naviguer en toute sécurité

Nos conseils pour naviguer en toute sécurité
5 (100%) 1 vote

slider-sailing-21

 

LES PRÉCAUTIONS IMPÉRATIVES :

  • Equiper votre bateau du matériel de sécurité obligatoire pour la catégorie de navigation mentionnée sur le titre de navigation.
  • Vérifier l’état de vos fusées de détresse et leur date de péremption
  • Vérifier le niveau de carburant de votre embarcation.
  • S’informer sur la météo avant de partir : les bulletins météorologiques sont diffusés sur le site Internet meteo.fr/marine et sont également affichés dans les capitaineries des ports de plaisance, basés sur la carte isobarique. Cette carte vous permettra d’interpréter deux grands centres d’actions, la dépression et l’anticyclone, afin d’anticiper les phénomènes climatiques et d’anticiper au mieux la météo.
  • Anticiper votre itinéraire grâce à la carte et prévenez vos proches de votre programme de navigation et de ses changements éventuels.

 

BIEN S’EQUIPER DE LA TÊTE AUX PIEDS :

Avant de naviguer, il est indispensable d’armer le bateau, c’est-à-dire de mettre à bord tout le matériel de sécurité et de navigation.

 

L’équipement individuel de flottabilité :

Il doit être adapté à la morphologie de chacun de vos passagers, mais également correspondre à la zone de navigation dans laquelle vous allez naviguer :

  • Navigation jusqu’à 2 milles d’un abri: aide à la flottabilité d’au minimum 50 newtons
  • Navigation jusqu’à 6 milles d’un abri: Gilet de sauvetage d’au minimum 100 newtons
  • Navigation toutes zones: Gilet de sauvetage d’au minimum 150 newtons
  • Navigation d’un enfant de moins de 30 kg: Gilet de sauvetage d’au minimum 100 newtons, quel que soit la distance d’un abri.

>> Retrouvez tous nos gilets de sauvetage ici : Gilets de sauvetage

En fonction de votre bateau, l’équipement de sécurité obligatoire peut différer. Pour mieux vous renseignez, consulter le site Internet du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/materiel-darmement-et-securite-et-limites-dutilisation

 

Le dispositif lumineux :

Il peut s’agir d’une lampe torche étanche ou d’un moyen lumineux individuel s’il est étanche et porté par chaque personne à bord, et dont l’autonomie doit être de 6 heures minimum.

 

La trousse de secours :

Selon l’article 240-2.16, votre trousse de secours doit contenir les 10 éléments suivants :

  1. Bandes autoadhésive (10cm)
  2. Bande de crêpe
  3. Compresses de gaze stériles
  4. Pansements adhésifs stériles étanches
  5. Coussin hémostatique
  6. Sparadrap
  7. Gants d’examen non stériles
  8. Gel hydro alcoolique
  9. Couverture de survie
  10. Chlorhexidine

>> Retrouvez toutes nos trousses de secours ici : Trousses de secours bateau

 

Comment vous habiller :

 

LES PETITS PLUS :

  • Emmenez vos papiers, ceux-ci vous seront demandés en cas de contrôle par les services de sécurité.

 

EN CAS DE PROBLÈME

  • Équipez vos compagnons de gilets de sauvetage et utilisez le matériel de sécurité à bord.

Pour obtenir de l’aide :

  • La VHF vous donne un accès direct aux secours.
  • Le CROSS(Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) permet une localisation instantanée de votre navire.
  • Les Canal 16 est joignable en cas de détresse, il peut vous permettre de relayer les demandes de secours des autres plaisanciers et il permet également aux autres bateaux de vous venir en aide.
  • Même si le téléphone n’équivaut pas à ces moyens de contact, gardez de la batterie sur votre téléphone car en cas de problème, vous pouvez joindre le CROSS via le 112.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solentbay