Pourquoi le tissu est important pour les vêtements marins techniques ?

Pourquoi le tissu est important pour les vêtements marins techniques ?
Noter cet article

Les vêtements non techniques sont conçus et réalisés pour les activités outdoor en général. Cependant, le nautisme est confronté à des conditions particulières. En montagne par exemple, ces vêtements peuvent vous apporter une protection contre la pluie, mais en mer, l’eau vient de tous les côtés (éclaboussures, vagues, pluie). Dans ce cas, les vêtements non techniques ne suffisent plus car l’exposition à l’eau est bien trop importante. De plus, l’eau salée, à laquelle les marins sont la plupart du temps confrontés, est composée de molécules plus larges et dotées de propriétés abrasives (hydrolyse) auxquelles les vêtements non techniques ne résistent pas. Ce sont pour ces raisons qu’il est important de s’équiper de vêtements marins techniques, spécialement conçus et réalisés pour être parfaitement adaptés à la navigation. Pour les moins convaincus, examinons plus en détails les apports des vêtements nautiques techniques.

Le sailing project, partenaire Solentbay

Le Sailing Project, partenaire Solentbay, au Spi Ouest France 2014

Composition du tissu technique

La lamination est un procédé de construction textile qui rend solidaires tissus, résines et membranes textiles entres eux, par compression. Le tissu imperméable laminé est donc obtenu par compression d’une couche en résine sur un textile tissé. Cette technique permet un gain de volume et de poids considérables, contribuant à apporter une meilleure flexibilité et un confort plus agréable sans aucune perte de performance au niveau de l’étanchéité.

Le tissu 2 couches utilisé dans les vêtements de nautisme est le résultat d’une lamination entre une membrane respirante et le tissu extérieur résistant et déperlant accélérant le séchage. Il est souvent accompagné d’une doublure intérieure séparée qui apporte une protection supplémentaire.

Le tissu 3 couches des vêtements marins reprend le principe du tissu 2 couches à la différence que la doublure est également laminée. La membrane respirante se trouve donc entre la doublure et le tissu extérieur. Le tissu 3 couches est ainsi nettement plus solide et résistant que le tissu 2 couches, mais est également plus lourd, plus épais et donc moins souple. Cependant, il ne nécessite aucune doublure supplémentaire.

Protection adaptée à la navigation

 

Les vêtements de mer répondent aux attentes et aux besoins nécessaires pour fournir une protection efficace.

Ils sont coupe-vent, pour réduire les sensations de froid en pleine mer accentuées par le vent. En mer, avec le facteur de l’humidité qui s’y ajoute, il est donc important de se couvrir du vent pour se tenir chaud au maximum.

Ils sont imperméables. Continuellement exposés à l’eau, les vêtements de mer ne doivent pas laisser pénétrer l’eau pour protéger le corps de l’humidité, afin qu’il reste sec. Cela permet également d’éviter les sensations de froid liées à l’humidité sur le corps et augmenter le confort.

Ils sont respirants pour évacuer la transpiration vers l’extérieur. Les vêtements respirants permettent d’éviter l’humidité désagréable sur le corps qui peut également le rafraîchir. Il serait contradictoire de s’équiper d’un vêtement imperméable pour se protéger de l’eau extérieure mais non respirant et être mouillé de l’intérieur.

Ils sont solides, résistants et durables. Les activités nautiques peuvent être réalisées dans des conditions très dures. Il est donc important que le vêtement marin ne vous lâche pas en pleine navigation et continue à vous protéger. Il ne doit pas perdre en qualité et en performance avec le vieillissement. L’eau salée étant abrasive, un vêtement de nautisme résistant évite le phénomène d’hydrolyse et le conserve durablement.

Ils sont déperlants, ce qui signifie que ces vêtements marins empêchent l’eau d’adhérer sur le tissu. Grâce à cette déperlance, le textile ne s’imbibe pas d’eau, reste donc léger et sèche plus rapidement.

Conseils bonus

Les vêtements marins techniques, en plus de leur composition spécifique, possèdent des finitions et éléments qui peuvent paraître superflus mais qui sont importants pour la pratique du nautisme.

Les coutures thermo-soudées empêchent la pénétration de l’eau. Elles contribuent à se protéger des éléments extérieurs pour une protection parfaite et efficace. Une veste imperméable et déperlante dont l’eau s’infiltre par les coutures n’a aucune utilité.

Une capuche fluorescente ou de couleur vive permet d’être clairement visible sur le bateau par l’équipage et en mer en cas de sauvetage, la tête restant visible hors de l’eau.

Des éléments réfléchissants vous font également gagner en visibilité à bord du bateau en cas de faible luminosité. Placés sur les épaules, le cou, les poignets et la tête, ils vous rendront plus repérable à l’eau pour un secours rapide.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solentbay