Randonnées d’hiver : 3 erreurs à éviter

Randonnées d’hiver : 3 erreurs à éviter
Noter cet article

Randonnées d’hiver : 3 erreurs à éviter

Cette année, pour les vacances d’hiver, vous avez décidé d’opter pour une destination polaire et de vous adonner aux joies des randonnées hivernales. Partir en randonnée d’hiver est à la portée de beaucoup de monde. Toutefois, il est important de rappeler que la montagne hivernale est un milieu hostile, plein de dangers. Et donc, il vous faut être vigilant tout au long de votre randonnée. Voici quelques erreurs à éviter lors des randonnées d’hiver afin de faire votre activité en toute tranquillité et en toute sécurité.

#1 – Randonner avec des bâtons trop courts ou trop longs…

Les bâtons de marche nordique jouent un rôle capital dans les randonnées d’hiver. En effet, ils permettent de renforcer l’équilibre, aide au franchissement d’obstacles, réduisent la charge et les impacts sur les articulations, améliorent la posture de marche, etc. Les bâtons trop courts ne vous permettront pas de profiter de toute l’amplitude du mouvement. Quant aux bâtons trop longs, ils sont trop encombrants et ne contribuent pas activement à une gestuelle efficace pour avancer. La bonne longueur ne doit donc pas dépasser les 2/3 de votre hauteur. Autres facteurs à prendre en compte :

  • corps du bâton : mono-brin (pour pouvoir soutenir le poids de votre corps sans risque) en fibre de carbone
  • la poignée : poignée liège (à la fois confortable et légère)
  • le gantelet : les gantelets avec gant intégré (pour une bonne gestuelle lors de la poussée)
  • la dragonne à sangle confort (diminue le risque d’ampoule)
  • les rondelles de grande taille (pour que le bâton ne s’enfonce pas dans la neige)
  • la pointe carbure tungstène (adapté à usage fréquent)

#2 – Acheter des chaussures de randonnée par hasard

Acheter des chaussures de randonnée n’est pas une mince affaire. Le choix est tellement vaste qu’il n’est pas facile de s’y retrouver. Pour éviter d’acheter vos chaussures par hasard, il faut prendre en compte quelques critères, comme :

  • le type de cramponnage (les crampons semi-auto…)
  • la pointure
  • maintien (tige haute plus adaptée à votre pied)
  • rigidité (pour la tenue du pied et l’accroche en terrain hostile)
  • protection (assure la longévité de la chaussure)
  • imperméabilité (protège contre les éléments extérieurs : vents, pluie, pierre, rocher, etc.)
  • la semelle (doit être assez large pour un bon appui au sol)
  • la souplesse
  • les propriétés thermiques (une chaussure dans laquelle on transpire facilement devient vite insupportable)
  • le poids (préférez des chaussures légères)

Lors de l’achat de vos chaussures de marche nordique, garder tous ces points à l’esprit vous aidera à faire le bon choix.

#3 – Négliger les étirements

Force est de constater que beaucoup de randonneurs négligent les étirements. Or, il est crucial de s’échauffer et de s’étirer en randonnée. Il convient de noter que les étirements avant la randonnée permettent de préparer le corps à l’effort. Vous éviterez ainsi les risques de blessures. Pendant la marche, les étirements vous permettent d’être plus performants et de moins fatiguer vos muscles. Ainsi, il est important de s’étirer régulièrement pendant la randonnée. Cela vous aidera à relâcher vos muscles, favorisant la bonne circulation sanguine. Après la randonnée, les étirements vous aideront également à vous relaxer physiquement et à mieux récupérer. Voici quelques précautions à prendre lors des étirements :

  • S’étirer lentement et doucement (rythmés par la respiration)
  • Ne pas étirer un muscle blessé
  • S’étirer progressivement
  • Savoir écouter ses sensations (ne pas étirer un muscle jusqu’à la douleur)
  • Pas d’étirement à froid
  • Pratiquer une bonne respiration (évitez de bloquer votre respiration, inspirez par le nez et expirez profondément)
  • Relâcher les tensions (s’étirer dans un endroit calme et relaxant)

Des vacances d’hiver en Islande, au Canada, dans les Alpes françaises, les Pyrénées… Les destinations de vacances sous la neige attirent aujourd’hui de plus en plus de vacanciers. De plus, les activités hivernales ne manquent pas : saut à ski, ski alpin, snowboard, motoneige, ski de fond, bobsleigh, la luge, ski de randonnée, etc. pour le plus grand plaisir de tous. A vous donc de choisir l’endroit où vous souhaitez pratiquer votre loisir d’hiver tout en tenant compte des consignes utiles pour votre  sécurité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solentbay